Recherche

Algérie - Les retraités demandent une augmentation de la majoration pour conjoint à charge (FNTR)

Publié le 19/12/2012 à 09:58 - 861 visites
Source : APS
Algérie - Les retraités demandent une augmentation de la majoration pour conjoint à charge (FNTR)

 ALGER - Les retraités demandent une augmentation de la majoration pour conjoint à charge pour atteindre la somme de 3.000 DA au moins, a-t-on appris mardi auprès de la Fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR), affilée à l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA).

 La FNTR-UGTA qui a considéré l’augmentation de la majoration pour conjoint à charge dans la pension du retraité, qui est passée de 1.731 DA à 2.500 DA depuis novembre 2012, comme une "avancée sociale", a souligné la nécessité de relever cette majoration à 3.000 DA au moins".

Dans ce contexte, la fédération a exprimé, dans son rapport d’activité pour l’année 2012, dont l’APS a obtenu une copie, son regret quant à l"’application erronée" de cette majoration par les services de la Caisse nationale des retraites (CNR) pour les pensions possédant un complément différentiel, or l’article 5 de la loi 83-12 stipule que la majoration pour conjoint à charge vient en augmentation de la pension attribuée.

La FNTR a également plaidé, à ce propos, pour une "amélioration conséquente" du pouvoir d’achat des retraités. Pour se faire, elle a préconisé "le rétablissement de l’article 15 original de la loi 83-12, modifié et complété par l’ordonnance 99-03, modifiant le bénéfice de la majoration pour conjoint à charge, dont le montant était 600 fois le salaire honoraire du Salaire national minimum garanti (SNMG).

Ce montant qui est de 1.731 DA/mois représente 600 fois le salaire horaire du SNMG de septembre 1998 (soit le SNMG de 6000 DA)".

Sans l’amendement de l’article 15, a ajouté la FNTR, la majoration pour conjoint à charge "aurait évolué avec l’évolution du SNMG et atteindrait un montant de plus de 5.000 DA actuellement".

La Fédération a estimé que "sans l’amendement de l’article 15, cette majoration aurait évoluée avec l’évolution des différents SNMG et atteindrait un montant de plus de 5.000 DA actuellement".

Elle a également jugé "impératif d’octroyer aux retraités une pension minimum de 18.000 DA" au lieu de 15.000 DA (actuellement), ce qui représente 100% du SNMG au lieu de 85%.

Près de 2.400.000 retraités salariés et non-salariés ont bénéficié d’un relèvement à 15.000 DA de toutes les pensions et allocations de retraite, inférieures à ce montant depuis 1er janvier 2012.

Toutefois, la FNTR a salué les résultats obtenus à l’heure actuelle, dans le cadre du relèvement des pensions des retraités, signalant que la pension normale moyenne qui était de 16.169 DA en 2011, a été relevée en 2012 pour atteindre les 28.054 DA, soit une augmentation de plus de 70 %.

Une commission ad-hoc de réflexion a été installée au niveau du ministère du travail afin de plancher sur des solutions à même de renforcer les caisses de la sécurité sociale.

A lire aussi

Populaire


Algérie Info
Syrie Info
International Info
Sport Info
Algérie Emploi
Vidéos
Météo
Annuaire
2002-2014 Tous droits réservés - Emédia Algérie - A propos - Nous contacter - Nos partenaires