Recherche

Education : les syndicats ne décolèrent pas

Publié le 25/12/2011 à 07:40 - 663 visites
Source : Echorouk El Yaoumi
Education : les syndicats ne décolèrent pas

Le nombre des syndicats du secteur de l’éducation nationale ayant rejeté le statut particulier du secteur a atteint les neuf (9) syndicats. Les boycotteurs rejettent la grille des salaires et le classement établis par le ministère de l’éducation nationale.

La Coordination nationale des corps communs et ouvriers professionnels de l’éducation nationale (SNCCOPEN) ont rejeté le brouillon de la loi. En effet, son président M. Ali Bahari a indiqué à Echorouk que cette loi n’apporte rien de nouveau pour cette catégorie de travailleurs. A ce propos, il dira qu’elle ne les intègre pas dans le secteur de l’éducation nationale.

Le comité national des enseignants ingénieurs appartenant à l’Union nationale des professionnels de l’éducation et de la formation (UNPEF) a critiqué le contenu du statut particulier du secteur. « Il est inacceptable que les ingénieurs d’Etat intégrés dans le secteur de l’éducation nationale soient classés à l’échelon 10 pour les enseignant exerçant dans le cycle primaire et l’échelon 11 pour ceux exerçant dans le cycle moyen. Par ailleurs, ce comité revendique que les enseignants ayant le diplôme d’ingénieur soient classé dans les catégories 12 et 13.

Pour sa part, le comité national des laborantins du secteur de l’éducation nationale a rejeté lui aussi le statut particulier du secteur arguant qu’il ne répond pas à leurs attentes. Pour rappel, ces laborantins demandent leur intégration dans le secteur de l’éducation nationale. En plus de cela, ils demandent d’être classés à la catégorie 8.

De son coté, le comité des inspecteurs de l’éducation et de l’enseignement primaire critique le nouveau statut particulier estimant qu’il ne répond pas à ses attentes. Ce comité demande de les classer à la catégorie 13. « Le nouveau classement contenu dans le nouveau statut est en contradiction avec le statut particulier de la fonction publique.

A lire aussi

Populaire

2002-2014 Tous droits réservés - Emédia Algérie - A propos - Nous contacter