Recherche

Champions League AC Milan 4-0 Arsenal FC Milan bombarde Arsenal

Publié le 16/02/2012 à 08:44 - 599 visites
Source : uefa
Champions League AC Milan 4-0 Arsenal FC Milan bombarde Arsenal

L'AC Milan a fait un immense pas vers les quarts de finale après son large succès face à l'Arsenal FC.

L'AC Milan a fait un immense pas vers les quarts de finale d'UEFA Champions League après son large succès 4-0 face à l'Arsenal FC.

Arsenal a subi la plus lourde défaite européenne de son histoire. La faute à une reprise de volée de Kevin-Prince Boateng, un doublé de Robinho puis un penalty de Zlatan Ibrahimović. Les Gunners doivent maintenant marquer cinq buts à domicile sans en encaisser. Une gageure.

Malgré la sortie prématurée de Clarence Seedorf, les hommes de Massimiliano mettaient la pression d'entrée sur les Londoniens. Le remplaçant du Néerlandais, Urby Emanuelson, était proche d'ouvrir la marque sur un service d'Ibrahimović.

Après un mois d'absence c'est Boateng qui s'en chargeait, contrôlant de la poitrine une ouverture d'Antonio Nocerino avant d'expédier une terrible reprise sous la barre depuis un angle fermé. Arsenal avait du mal à aligner deux passes, tandis qu'en face, Boateng et Robinho offraient un véritable récital. Ibrahimović se chargeait de délivrer la dernière passe, déboulant depuis le flanc gauche puis centrant pour Robinho qui reprenait l'offrande.

Juste avant la pause, Boateng et Nocerino étaient tout près d'aggraver le score. Les choses ne s'arrangeaient pas pour les Gunners puisque Laurent Koscielny était obligé de quitter la pelouse en boitant. Son comparse en défense centrale, Thomas Vermaelen, se rendait en partie coupable sur le troisième but milanais, trébuchant pour laisser Robinho seul à l'entrée de la surface. Le Brésilien trompait Wojciech Szczęsny après un caviar de l'inévitable Ibrahimović.

Wenger décidait de lancer Thierry Henry, pour ce qui restera peut-être son dernier match sous le maillot d'Arsenal, ainsi qu'Alex Oxlade-Chamberlain. Celui-ci permettait presque aux visiteurs de réduire l'écart en offrant une balle de but à Robin van Persie, mais Christian Abbiati se détendait pour sortir la frappe de l'attaquant batave.

Abbiati continuait son festival face à Van Persie, et peu de temps après, Ibrahimović était malmené dans la surface opposée par Johan Djourou. À onze minutes du terme, Ibracadabra se faisait justice lui même du point de penalty pour ajouter un cinquième but à son compteur en UEFA Champions League.
 

A lire aussi

Populaire

2002-2014 Tous droits réservés - Emédia Algérie - A propos - Nous contacter