HOT

Recherche

Visa et Mastercard cibles d'un piratage lié à WikiLeaks

Publié le 10/12/2010 à 10:18 - 977 visites
Source :

Des pirates informatiques se sont attaqués mercredi aux sites des deux plus grands fournisseurs de cartes de crédits en représailles à leur suspension des transferts de fonds en faveur de WikiLeaks.

Le site de Mastercard, cible d'un "déni de service" revendiqué par un groupe baptisé AnonOps, a été inaccessible pendant la majeur partie de la journée. La compagnie a cessé de traiter les dons en faveur de WikiLeaks après la divulgation des 250.000 notes du département d'Etat.

Le site de Visa a lui aussi été temporairement mis hors services mercredi soir aux Etats-Unis et le même mouvement s'est dit responsable de l'incident.

Le déni de service fait appel à des "botnets", de vastes réseaux d'ordinateurs infectés par un virus ou doté d'une application qui submerge le site visé de requêtes simultanées.

"C'est très simple de lancer ces attaques", assure John Bumgarner, directeur technologique de Cyber Consequence Unit, firme américaine qui traque les piratages.

AnoOps recrute via Twitter et propose de télécharger sur son propre site l'application nécessaire pour faire partie du réseau pirate.

Selon Sean-Paul Correl, chercheur chez PandaLabs, compagnie spécialisée dans la sécurité informatique, l'"armée" levée par AnonOps compte plusieurs milliers d'ordinateurs.

"Ces individus ne se satisfont plus des manifester. Ils se sont finalement rendus compte qu'ils pouvaient recourir à la technologie pour riposter, qu'ils n'avaient pas besoin de tenir un piquet de grève", dit-il.

"Mastercard ne répond toujours pas. Génial!", se félicite un utilisateur du "chatroom" d'AnoOps. "Bon travail tout le monde!", renchérit un autre.

Mastercard a fait savoir que le déni de service n'affectait pas ses capacités de traitement des payements, mais a reconnu sans plus de détail des interruptions limitées de ses services en ligne.

Jin Finkle, Jean-Philippe Lefief pour le service français

A lire aussi

Populaire

2002-2014 Tous droits réservés - Emédia Algérie - A propos - Nous contacter